La perspective de se déplacer avec comme seul bruit de fond le doux fredonnement d’un moteur électrique est de plus en plus alléchante pour les automobilistes du pays. Compte tenu de l’absence d’émissions de gaz d’échappement et des épargnes réalisées à la pompe à essence, ce choix semble aller de soi pour les automobilistes soucieux de l’environnement. En fait, selon un récent sondage, 57 pour cent des Canadiens sont favorables au remplacement graduel des voitures conventionnelles par des véhicules électriques dans l’avenir.

Jusqu’à tout récemment, le prix des véhicules électriques était plus élevé. Le prix de base de la Ford Focus électrique, comparativement à un véhicule muni du même équipement et alimenté à l’essence, affiche une prime de 22 pour cent, en raison des coûts liés à sa batterie lithium-ion. Cela représente une différence de 5 000 $, qui est susceptible de faire hésiter les amateurs de voitures, même les plus écolos d’entre eux.

Heureusement, le coût des véhicules ne se limite pas à leur prix de détail en Ontario, au Québec et en Colombie-Britannique. En effet, ces provinces offrent des mesures incitatives permettant de réduire — voire d’éliminer — l’écart de prix entre les véhicules électriques et à essence.

Nous avons comparé les prix de trois véhicules électriques de Ford offerts au Canada avec leurs équivalents à essence ou hybrides. Qu’il s’agisse de la Focus superbement conçue, de la C-MAX à haute technologie ou de la luxueuse Fusion Energi, ces trois véhicules électriques sont plus avantageux que jamais, surtout lorsqu’on combine les mesures incitatives provinciales avec la récente réduction de près de 3 500 $ du prix de détail suggéré par le fabricant (PDSF).

Donc, choisissez votre province et constatez les épargnes que vous pourriez réaliser. Ensuite, trouvez un concessionnaire pour savoir où vous rendre pour découvrir l’avenir de la conduite automobile.

Québec

Ontario

Colombie-Britannique


Québec

Le Québec prend son empreinte carbone au sérieux. Cette province émet moins de gaz à effet de serre par personne que toute autre province du pays et a adopté un plan audacieux de 3,3 milliards de dollars pour « minimiser les impacts directs et indirects des changements climatiques ». Dans le cadre de ce plan, elle offre des mesures pour inciter les automobilistes à se procurer des véhicules électriques. En fait, elle offre jusqu’à 8 000 $ pour l’achat ou une location de 48 mois d’un véhicule entièrement électrique, et 4 000 $ pour un véhicule hybride rechargeable. Elle offre aussi une remise de 1 000 $ pour l’achat et l’installation d’une borne de chargement admissible.

Cela signifie que certains modèles, comme la Focus électrique et la C-MAX SEL Energi, peuvent coûter moins cher que leurs homologues à essence ou hybrides au Québec. C’est magnifique! Trouvez un concessionnaire.

Comparaison du coût des véhicules électriques au Québec avec les mesures incitatives du gouvernement

Ontario

En moyenne, les Torontois consacrent 42 minutes à leurs déplacements maison-travail, et plusieurs d’entre eux le font en voiture. Il est donc logique que le gouvernement de l’Ontario veuille accroître le nombre de véhicules électriques sur les routes afin de réduire les émissions de gaz d’échappement. Comparativement aux autres provinces offrant des mesures incitatives, celle de l’Ontario est la plus généreuse, sa remise pouvant atteindre 9 600 $ pour l’achat ou la location, sur 36 mois, d’un véhicule électrique, comme la Focus électrique; ou 7,330 $ pour un véhicule hybride rechargeable, comme la C-MAX Energi et la Fusion Energi. Vous pouvez aussi obtenir une remise pouvant atteindre 1 000 $ pour l’achat et l’installation d’une borne de recharge admissible.

En tout et partout, les automobilistes de l’Ontario peuvent se procurer un véhicule électrique à un coût inférieur à celui de ses homologues à essence. Trouvez un concessionnaire.Comparaison du coût des véhicules électriques en Ontario avec les mesures incitatives du gouvernement.

Colombie-Britannique

Selon le récent classement des provinces les plus écologiques effectué par Corporate Knights, la superbe province de la Colombie-Britannique a remporté la première place, en partie pour avoir la « densité la plus élevée de bornes de chargement pour véhicules électriques par habitant ». Ce n’est donc peut-être pas étonnant que cette province offre des mesures considérables pour inciter les automobilistes à acheter des voitures sans émission. La province offre une remise pouvant atteindre 5 000 $ pour l’achat ou la location d’un véhicule entièrement électrique, ou la moitié de ce montant pour un véhicule hybride rechargeable.

En tout et partout, les automobilistes de la C.-B. peuvent acheter un véhicule électrique à un prix se rapprochant de celui d’un modèle comparable à essence ou hybride. De plus, le prix total de la C-MAX SEL Energi est inférieur à celui de son homologue hybride. Trouvez un concessionnaire.

Comparaison du coût des véhicules électriques en Colombie-Britannique avec les mesures incitatives du gouvernement