C’est maintenant très naturel de recycler le carton ou le plastique au quotidien. Un véhicule, par contre, n’est pas un article ménager qu’on peut laisser au coin de la rue. Chose étonnante, les automobiles figurent parmi les produits de consommation les plus recyclés, avec un taux de recyclage de 100 %. Même si on ne considère pas souvent les véhicules comme des sources de matériaux renouvelables, il n’en demeure pas moins que les détaillants Ford du Canada ont aidé plus de 69 500 consommateurs à recycler leur véhicule depuis 2009.

Le programme Recyclez votre véhicule de Ford Canada contribue à atténuer la pression globale sur l’environnement et à réduire l’empreinte carbone. Si vous possédez un véhicule 2008 ou d’avant, Ford Canada, conjointement avec l’Automotive Recyclers of Canada (ARC), peut offrir jusqu’à 2 500 $, applicables à l’achat ou à la location d’un véhicule neuf. L’ARC signale qu’environ 83 % du poids d’un véhicule moyen peut être recyclé. 

Le recyclage d’un véhicule comporte plusieurs aspects positifs, comme :

– la réutilisation de matériaux existants

– la sauvegarde des ressources naturelles

– le retrait de la circulation de vieux véhicules anciens plus polluants

– la réduction de la pression sur l’environnement et de l’empreinte carbone

En plus d’être convertis en balançoires ou en jardinières, les pneus peuvent être recyclés et transformés en une grande variété d’objets.

 L’organisme ontarien Rethink Tires encourage le réemploi des pneus pour empêcher qu’ils aboutissent dans des sites d’enfouissement. On peut ainsi récupérer le caoutchouc et créer une foule d’articles utiles et durables, dont des tuiles pour l’extérieur, des briques de caoutchouc, des revêtements de sol pour des terrains de jeu ou des surfaces de sport, des bardeaux de toit, des sous-planchers acoustiques et des tapis antidéparapants.

Les matières dangereuses qui entrent dans la composition des véhicules, ainsi que le mercure, doivent être récupérées avec soin et gérées de façon responsable. L’organisme ÉlimiMercure est un programme national canadien de collecte et de gestion du mercure qui se trouve dans les véhicules recyclés. Depuis ses débuts, ÉlimiMercure a recueilli plus de 690 651 interrupteurs au mercure. Ce type d’effort contribue à renforcer la volonté nécessaire pour assurer le recyclage des véhicules de façon sécuritaire et pour réduire la contamination de l’environnement.

Une fois que l’intérieur d’un véhicule recyclé est dépouillé de ses pièces réutilisables, la carrosserie est broyée et fondue pour un autre usage. Votre vieux véhicule pourrait très bien devenir la poutre de soutien d’un nouvel édifice. Imaginez un instant toutes les nouvelles structures, les bateaux et les maisons qui  sont fabriqués à partir des métaux des véhicules recyclés.