Vous avez vu nos publicités ingénieuses qui mettent l’accent sur la force, la puissance et la durabilité. Un Ford Explorer sillonnant une route de terre qui bifurque à travers une forêt remplie de virages en épingle. Une Focus qui maîtrise parfaitement la route lors de conditions hivernales si froides que la voiture miroite en raison des couches de glace situées sur ses parois. Vous savez maintenant les publicités auxquelles nous faisons allusion. Plusieurs véhicules Ford mis à l’épreuve à travers la boue et le sable, sur des chemins de campagne et des routes urbaines remplies de nids de poules.

Toutes ces images ne sont pas créées que pour votre simple plaisir visuel. Nous croyons que chacun de nos véhicules (voiture, VUS et camion) doit être assez durable et fiable afin de transporter nos clients confortablement et en toute sécurité à travers les conditions les plus difficiles.

Des essais éprouvants pour nos véhicules athlétiques.

Afin de s’assurer qu’un nouveau véhicule Ford (voiture, VUS ou camion) est en effet assez solide pour recevoir le sceau Ford, celui-ci est soumis à une dure batterie de tests. Pour commencer, il est secoué, gelé et brûlé. Ensuite, le véhicule doit surmonter les routes de gravier, maîtriser l’aire de dérapage, subir les bains de boue et d’eau et traverser un parcours couvert de nids de poule. Puis, c’est au tour du tunnel de vent d’envoyer des rafales froides et brûlantes.

Ce sont seulement quelques-uns des tests d’essais effectués sur le véhicule en mouvement. Lorsque le véhicule est immobilisé, il y a une tout autre liste de tortures à effectuer. Les portes, le coffre et le capot sont claqués à maintes reprises. Ensuite, le véhicule est placé dans une chambre de corrosion et est pulvérisé d’eau salée capable de dissoudre un vélo.

Viennent par la suite les machines qui secouent le véhicule afin de trouver les grincements et les sondes pour identifier les émissions non désirées. Le moteur est ensuite disséqué afin de s’assurer qu’il fonctionne tel que conçu et imite la plupart des conditions routières qu’un pilote peut rencontrer. De plus, le véhicule est testé en conduite sur la neige froide, le sable chaud et à travers des roches de la taille d’une boule de quille. C’est assez d’efforts pour envoyer les meilleurs athlètes à la douche après un entraînement!

GIF du Ford C-max qui subit le shake test afin de simuler des conditions routières réelles.
Un exemple de l’un des nombreux tests d’essais que le Ford C-Max doit réussir.

Les ingénieurs, les mécaniciens, les pilotes d’essai et les techniciens Ford examinent les véhicules, des phares avant jusqu’aux feux arrière, pour s’assurer qu’ils ne laisseront pas tomber nos clients, même à travers les conditions extrêmes sur terre. Les taux élevés de satisfaction des propriétaires de véhicules Ford sont la preuve de notre bon travail.

Maintenir l’avantage concurrentiel

Ce n’est pas seulement les voitures et les VUS qui doivent passer à travers une batterie de tests. Même si depuis des décennies nous offrons les camions les plus solides sur le marché, cela ne veut pas dire que les résultats précédents nous permettent de sauter un test. Avec l’introduction du tout nouveau F-150, nous savions que nous devions prouver à nos clients de longue date que nous n’allions pas y aller doucement avec la nouvelle génération. Nous avons donc doublé nos efforts afin de démontrer ce que le camion est capable d’endurer grâce à sa grande résistance, sa qualité de niveau militaire, sa carrosserie en alliage d’aluminium ainsi que ses châssis en acier.

Un bain d’acide a été ajouté aux vaporisateurs de sels dans le but de tester l’amélioration de la résistance de l’aluminium à la corrosion comparativement à l’acier. Un test sur la carrosserie en aluminium a permis de simuler six ans d’utilisation sur une période de six semaines. Finalement, les modèles testés ont enduré un cumulatif de 10 millions de milles et des milliers d’heures de torture.

Des véhicules Ford testés pour leur résistance au froid à Elgin Air Force Base en Floride.
Plusieurs véhicules Ford sont testés pour leur résistance au froid dans l’établissement Elgin Air Force en Floride.

Pour un test ultime effectué chaque année, les ingénieurs Ford transportent les prototypes de voitures, de camions et de VUS à un bâtiment spécial à Elgin Air Force Base en Floride. À l’intérieur du laboratoire Mckinley Climatic, des prototypes subissent plusieurs tests d’essais de démarrage à froid ainsi que des essais au ralenti dans des températures glaciales.

« Nous avons débuté hier à moins 6,7 degrés Celsius et nous allons diminuer de 17,7 degrés par jour », explique Kirk Parrish, le superviseur de contrôle de la température Ford. « Nous allons jusqu’à moins 40 degrés. Nous nous assurons que tous nos systèmes fonctionnent correctement à ces températures. »

Richard Shimon, ingénieur en calibration de moteur, affirme que les tests sont spécifiquement conçus pour répondre aux attentes de performances de la part des clients, et ce, peu importe où le véhicule se trouve : dans le Nord canadien ou le désert de Mojave.

« Nous testons chaque moteur et chaque application, d’une Fiesta à une Focus en passant par un Super Duty. » a déclaré Shimon, vêtu d’un lourd parka à l’intérieur de l’établissement. « Nous testons un éventail de propriétés du carburant afin de nous assurer que les voitures démarrent et se comportent comme les clients s’y attendent. Nous disposons de véhicules en provenance de l’Amérique du Nord, de l’Amérique du Sud et de l’Asie-Pacifique, et nous les apportons à Elgin Air Force Base pour nous assurer qu’ils répondent à toutes les attentes de nos clients. »