Le réchauffement de la planète, ce n’est pas seulement qu’un concept! Et c’est pourquoi chacun d’entre nous doit faire sa part. Mais comment un constructeur automobile peut-il vraiment réduire son empreinte écologique (et la nôtre, par le fait même)?

Évidemment, on pense tout de suite aux voitures écoénergétiques (elles sont géniales!), mais si on essayait d’aller encore plus loin? Et si on se penchait aussi sur l’utilisation de matériaux écologiques?

Du soya plein la voiture

C’est ce que notre équipe de chercheurs s’efforce de faire à notre Centre de recherche et d’innovation (en anglais) de Dearborn, au Michigan. Et ça fonctionne! Depuis 2008, on a commencé à utiliser de la mousse à base d’huile de soya dans nos appuis-tête et les rembourrures de nos sièges. Et ce n’est pas tout! Ces mêmes chercheurs tentent aussi de créer des matériaux de plastique écologiques.

L’impact écologique

En réalité, qu’est-ce que ça change pour la planète? L’utilisation de ces matériaux écologiques à base d’huile de soya nous a permis de réduire nos émissions de gaz à effet de serre de 20 millions de livres par année, en plus de réduire notre utilisation de produits dérivés du pétrole.

Une préoccupation qui ne date pas d’hier

Déjà, dans les années 40, Henry Ford s’intéressait déjà à la production de matériaux écologiques pour ses véhicules comme le Ford Hemp. Aussi, il considérait qu’un partenariat avec les cultivateurs locaux était la clé du succès.

Alléger sa consommation

Saviez-vous que le poids de votre voiture a aussi un impact sur la consommation d’essence? En effet, plus une voiture est légère, moins elle requiert de puissance pour la déplacer. Nos chercheurs ont donc décidé de s’attaquer à cet aspect de la construction automobile. Leur mission : réduire le poids global des véhicules sans sacrifier la durabilité et l’endurance. Et ils ont remporté leur pari! Aujourd’hui, on remplace certaines pièces d’acier par d’autres faites de magnésium et d’aluminium. C’est une façon toute simple de perdre quelques livres tout en répondant à nos normes élevées.

Et vous, comment réduisez-vous votre empreinte écologique? Quels gestes posez-vous au quotidien? Est-ce que les efforts des compagnies dans ce domaine influencent votre choix lors de vos achats? On veut savoir!